Et le Jarditrain s'est mis sur les rails

Petite histoire de la création du Jarditrain

C'est en avril 2004 que l'aventure commence. Grégoire Porté qui côtoie les enfants depuis plus de 20 ans en leur enseignant la musique, décide de réaliser son rêve de toujours. Le hasard lui permet de dénicher une ancienne carrosserie automobile alors à l'abandon. 

Il réussit à convaincre le maire de la commune, enthousiasmé par son projet, de remettre le site en état et de le lui louer. Le futur JARDITRAIN est né. Les travaux débutent en août 2004.
Débute alors la phase de réflexion et de planification. Il faut que le traçé exact des voies et de tous les aménagements soit précisément déterminé avant que les travaux ne commencent. Rien ne doit être laissé au hasard au risque de devoir tout recommencer. Il y a bien sûr les voies et les infrastructures, mais aussi tous les automatismes, les câbles, l'alimentation des bassins, le drainage, l'arrosage automatique, les décors...

La locomotive Santa Fe du Jarditrain en Vaucluse
Décors du Jarditrain par de loisirs en Provence
Une loco sur une voie de garage au jarditrain

Il faudra une année pleine pour que le JARDITRAIN devienne réalité. Plus de 350 tonnes de terre et de gravas sont apportés pour constituer les reliefs complétés par 55 tonnes des rochers de toutes sortes et plus de 4000 plantations d'espèces diverses. Des gares, des tunnels, des ponts et des viaducs permettent la mise en scène de 25 trains de tous types qui s'entrecroisent sur 650 mètres de rails sous le regard de 250 figurines (400 aujourd’hui) mises en scène dans de multiples situations et de multiples univers où l'on retrouve l’atmosphère traditionnelle de la Provence et des régions de France. Le 09 avril 2005, le JARDITRAIN ouvre ses portes à14 heures.
Depuis, le JARDITRAIN n'a cessé d'être amélioré avec amour et passion par son créateur. Chaque année de nouvelles plantations enrichissent le décor, de nouvelles figurines et de nouveaux décors donnent vie au JARDITRAIN.

Train électrique miniature
Décors du Jarditrain à saint didier
Train électrique au Jarditrain

En 2013, Grégoire Porté estime qu’il est temps de passer la main pour mettre le JARDITRAIN sur de nouveaux rails. Ines Feneuil, qui travaille avec lui depuis quelques années reprend le flambeau et entreprend immédiatement 5 mois de travaux. 9 années de soleil et d’intempéries ont eu raison des ponts en bois qui sont remplacés par des répliques en métal peint plus résistantes. Les plantations, dont les conifères, sont taillées ou renouvelées pour respecter l’échelle des décors, l’arrosage automatique est totalement repensé et l’essentiel des automatismes et de l’électronique qui ont souffert des chutes de neige est remplacé. De nouveaux bancs voient le jour et la salle de jeu est repensée pour permettre aux enfants de pleinement profiter des trains en bois.

Le nouveau JARDITRAIN est né.

Cliquez sur l'image pour visionner les vidéos

VIDEO LE JARDITRAIN DANS LE VAUCLUSE (84)